Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec notre guide et nos conseils auto, vous serez en mesure de trouver un bon moyen d'acheter une voiture, tout en évitant les pièges et arnaques. Si vous ne souhaitez pas passer par un courtier, vous trouverez de l’aide pour importer une voiture avec les démarches administratives à entreprendre comme l'obtention du certificat de conformité .

Comment lire une carte grise allemande ?

Comment lire une carte grise allemande ?

Comment lire une carte grise allemande ?

Vous vous intéressez aux véhicules importés d’Allemagne ? Passer par la case certificat d’immatriculation est une étape à laquelle vous n’échapperez pas ! Mais soyez rassuré, nous allons vous faciliter la lecture de la carte grise allemande pour que vous puissiez immatriculer votre voiture allemande.

 

Quelles différences entre carte grise allemande et française ?

Afin de vous aider dans vos démarches d’immatriculation, nous allons tenter de vous éclairer sur les termes les plus importants et les différences majeures observées. Il faut savoir que les cartes grises allemandes ont la spécificité d’être en deux parties :

  1. Zulassungsbescheinigung Teil I, le Fahrzeugschein (informations techniques à propos du véhicule).
  2. Zulassungsbescheinigung Teil II, le Fahrzeugbrief (informations concernant le propriétaire)

La première partie, qui a le plus petit format, est à garder dans la voiture, tandis que la deuxième (plus grande) se conserve chez soi. La plupart des champs du certificat d’immatriculation allemand sont les mêmes qu’en France, puisque c’est valable pour toute l’Europe. Quelques points divergent, nous en avons fait la traduction, pour vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement Outre-Rhin.

Exemple d’un certificat dans sa version allemande et française, pour le même véhicule
Certificat de conformité Carte grise allemande
Certificat de conformité Carte grise allemande

Une carte grise allemande traduite en détails

  • B : Date de la première immatriculation
  • J : catégorie du véhicule CE
  • E : Numéro d’identification du véhicule
  • D.1 : Marque automobile
  • D.2 : Type, variante et version (si disponible)
  • D.3 : Dénominations commerciales
  • 2 : Constructeur automobile
  • 5 : Classe et construction de la voiture
  • V.9 : Classe environnementale de réception CE
  • 14 : Catégorie d’émission
  • P.3 : Type de carburant, source d’énergie
  • 10 : Code référence pour P.3
  • 22 : Remarques particulières
  • L : Nombre d’essieux
  • 18 : Longueur (en mm)
  • 20 : Hauteur (en mm)
  • 12 : Volume du réservoir (m3)
  • T : Vitesse maximale (km/h)
  • Q : Motocycles uniquement : puissance/masse (kW/kg)
  • 2.1 : Code pour 2
  • 2.2 : Code pour D.2 avec chiffres de contrôle
  • 4 : Taille
  • 3 : Les chiffres qui le composent
  • 14. 1 : Code pour V.9 et 14
  • P.1 : Cylindrée (en Cm3)
  • 9 : Essieux moteurs
  • P.2/P.4 : Puissance nette maximale (kW)
  • 19 : Largeur (en mm) sans les rétroviseurs
  • Sol : Masse de la voiture sans charge (kg)
  • 13 : Charge (kg)
  • F.1 : Poids en charge max. techniquement admissible (kg), sauf motocycles
  • F.2 : Masse en charge max, admissible dans l’Etat membre d’immatriculation (kg)
  • U.1 : Niveau sonore à l’arrêt (en dBA)
  • U.2 : Vitesse du moteur (en min-1)
  • U.3 : Niveau sonore en roulant (en dBA)
  • O.1 : Poids de la remorque freinée (kg)
  • O.2 : Poids de la remorque effrénée (kg)
  • 7.1 : Poids des essieux (en kg)
  • 7.2 : Essieu 1 bis
  • 7.3 : Essieu 3
  • 8.1 : Poids des essieux (en kg)
  • 8.2 : Essieu 1 bis
  • 8.3 : Essieu 3
  • S.1 : Nombre de places assises
  • S.2 : Nombre de places debout
  • 15.1 : Pneus (Axe 1)
  • 15.2 : Pneus (Axe 2)
  • 15.3 : Pneus (Axe 3)
  • R : Couleur de la voiture
  • 11 : Code lié à R
  • K : Code de réception par type
  • 6 : Date du K
  • 17 : Caractéristiques relatives à l’approbation
  • 16 : Nombre de certificat d’immatriculation partie II
  • 21 : Autres remarques
  • B : Date de validité
  • Je : Date d’inscription
  • 7 : Charge/masse max. techniquement admissible sur chaque groupe d’essieux (kg)
  • 8 : Charge maximale admissible dans le pays d’immatriculation (kg)
  • 15 : Pneus

Et l’Europe dans tout ça ?

L’immatriculation d’une voiture étrangère est facilitée lorsqu’elle provient d’un pays de l’Union Européenne. Le document appelé certificat de conformité européen (COC), qui concerne les caractéristiques techniques des voitures, est obligatoire pour immatriculer le véhicule en France. Il est délivré par le constructeur automobile et confirme que votre auto répond aux normes imposées.

Petite information utile à savoir : la lettre K présente sur la carte grise d’Allemagne vous dispense du COC, à condition que le champ soit complètement rempli. Si le numéro de réception par type s’arrête après une étoile (*), il n’est que partiel. Il faut qu’il y ait au moins 2 chiffres après pour qu’il soit considéré comme intégral et dans ce cas, cela suffit.

L’essentiel à retenir

Vous avez à présent toutes les clés en main pour faire votre demande de carte grise  d’un véhicule allemand et profiter pleinement du marché étranger.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article